Publicité Avocat : Que pouvez-vous faire ?

Dans ce guide vous découvrirez ce que vous pouvez faire comme publicité en tant qu’avocat, ainsi que des exemples de cabinets qui utilisent ces publicités.

Vous découvrirez comment un cabinet d’avocats utilise le référencement naturel pour obtenir des milliers de visites par jour, comment un autre utilise Google Ads pour générer 70% de ses dossiers, ou encore comment une avocate utilise Youtube pour travailler sa notoriété (et être invitée dans des émissions TV). 

On a même trouvé un cabinet d’avocats qui a plus de 50 000 abonnés sur Tiktok !

Bonne lecture !

Sommaire

Publicité avocat et déontologie

Publicité avocat et déontologie : rapide historique

Avant de nous plonger dans la liste des publicités avocat que vous pouvez utiliser, il nous semblait nécessaire de faire un rapide rappel des fondamentaux.

Il a fallu attendre jusqu’en 2014 pour observer l’émergence de réelles dispositions législatives régulant la question des publicités et du démarchage chez les avocats.

Il s’agit notamment de la loi Hamon, promulguée en mars de cette année-là, qui autorise les avocats à recourir à la sollicitation personnalisée.

Elle est suivie, en octobre de la même année, par des décrets sur les formes de publicités pour avocats et sur l’abolition des sanctions relatives au démarchage.

💡 Ces nouvelles configurations légales de la publicité pour les avocats ont ouvert la voie à une diversité de moyens de communication.

🖥 De l’usage d’Internet à la diffusion de brochures, en passant par l’inscription dans l’annuaire, tous les outils sont valables pour augmenter leur visibilité (je détaillerai la liste des possibilités plus loin dans l’article).

1.2. Publicité avocat et déontologie : les règles à respecter

Malgré l’autorisation accordée aux avocats pour faire de la publicité, l’intégrité de la profession requiert des limites précises à ne pas franchir.

La Publicité avocats doit clairement mentionner :

  • Son identité
  • Ses qualifications
  • Son barreau d’appartenance
  • Son cercle professionnel
  • Le nom de sa structure d’exercice
  • Exclure l’usage du SMS ou de la prospection téléphonique et directe pour démarcher des cibles 

Dans le fond de son message, l’avocat doit tenir compte des mentions interdites de l’article 10.2 du RIN :

  • Délivrer des informations sérieuses
  • Éviter l’usage de messages qui visent à jeter du discrédit sur un confrère ou à susciter une comparaison
  • Éviter toute forme de publicité mensongère
  • Se tenir de communiquer sur des qualifications autres que ceux que lui reconnaissent les instances de sa profession
  • Éviter de faire paraître son service comme une offre inexistante
  • Éviter de porter atteinte à la vie privée des prospects et clients
  • S’abstenir de profiter de la faiblesse de sa cible
  • Éviter d’altérer le libre arbitre de sa cible

💡 Toute publicité avocats ou initiative de démarche doit être approuvée par le Bâtonnier de l’avocat. 

👀 De même, le Conseil de l’Ordre auquel appartient l’avocat et la CNIL ont un droit de regard sur les contenus publicitaires qu’il produit.

Publicité avocat : Que peut-on faire ?

Publicité avocats : la difficulté rencontrée

Que les avocats puissent utiliser la publicité et le marketing pour développer leur cabinet et répondre à une demande de la population c’est une chose.

Se former, et comprendre ce nouvel univers c’est autre chose.

De nombreuses ressources sont disponibles sur internet, mais faut-il encore avoir l’énergie de se former.

S’ajoute à cela la question du retour sur investissement par rapport à la valeur du temps de l’avocat… Combien d’heures peut-il y consacrer sans que cela n’affecte son activité principale ?

Les avocats en viennent souvent à considérer le marketing comme une tâche secondaire. Ce qui se traduit par des résultats plutôt modestes : un cercle vicieux s’installe. 

On ne s’intéresse pas au marketing > Le marketing procure de faibles résultats.

La mission de Hendy est justement de créer un espace de confiance, dans lequel les avocats peuvent apprendre simplement les techniques marketing qui leur permettront de développer leur cabinet.

Publicité des avocats : comment débuter ?

La chance de ce secteur, c’est que son retard devient en réalité une force. 

A l’inverse des startups, les cabinets d’avocats bénéficient des nombreuses entreprises innovantes qui ont “essuyé les plâtres”. De nombreux outils se sont au fil des années démarqués, et il est aujourd’hui plus facile de faire de la publicité qu’il y a quelques années. 

Selon l’article 10.5 du RNI, les avocats peuvent exploiter différentes stratégies marketing :

Publicité avocat – Le site internet

C’est sans aucun doute la forme de publicité la plus répandue et la plus essentielle pour les avocats. C’est la carte de visite moderne. Il est impossible d’envisager une publicité en ligne sans un site internet !

Il existe différentes manières d’utiliser un site internet avocat (nous avons créé un guide complet sur le sujet).

Ce qu’il faut retenir c’est qu’il vous faudra dans l’ordre : 

  1. – Réfléchir à vous présenter
  2. – Créer un univers visuel marqué
  3. – Acheter un nom de domaine (monsite.com)
  4. – Choisir un CMS (outil qui permet de créer un site web) 
  5. – Choisir des templates de pages (modèles préétablis de page web)
  6. – Intégrer votre contenu de présentations sur ces nouvelles pages web
  7. – Indiquer vos coordonnées sur le site internet (exemple : formulaire, numéro, agenda…) 

Publicité avocat – Le référencement avocat (naturel ou payant)

La suite logique du site internet c’est son référencement Google. Car avoir un beau site internet c’est bien, mais s’il n’est pas bien référencé sur Google vous n’aurez pas beaucoup de visiteurs.

Le référencement Google est la publicité la plus courante utilisée dans le secteur. On parle de publicité mais en réalité, c’est plus flou que cela selon le type de référencement dont nous parlons. Il peut s’agir : 

1 – De référencement naturel avocat

Le référencement naturel avocat consiste à rédiger en grande quantité, puis optimiser des articles de blog qui répondent à des recherches précises d’internaute. 

Exemple : “Comment faire une levée de fond startup” -> Le cabinet rédige un guide très complet sur le sujet. Google comprendra la valeur de ce guide, et viendra le positionner dans les premiers résultats de son moteur de recherche. 

La condition ? Qu’il soit plus intéréssant encore que celui de vos concurrents. Un des enjeux du référencement naturel, est donc d’apporter toujours plus de valeur par rapport à ses confrères. Vous pouvez pour cette partie faire appel à un rédacteur juridique. 

L’autre enjeu est d’optimiser toujours plus la qualité technique de ces contenus, et de créer une structure d’articles cohérentes aux yeux de Google. Vous devez pour cette partie faire appel à un professionnel du référencement naturel pour les cabinets d’avocats. (Vous pouvez si vous le souhaitez prendre rdv avec Hendy en cliquant sur ce lien)

2 – De référencement avocat payant

Le référencement avocat payant est le second type de publicité avocat le plus répandu. Il s’agit d’utiliser le logiciel Google Ads pour positionner son cabinet en première position sur des mots clés sélectionné en amont. 

La différence avec le référencement naturel réside dans le fait que 

1) Vous n’êtes plus soumis aux difficiles critères du référencement naturel (quantité, qualité, optimisations…)

2) Chaque fois qu’un utilisateur va cliquer sur votre site internet, vous devrez rémunérer Google d’un certain montant (c’est ce qu’on appelle le coût par clic). 

De la même manière, si le référencement avocat payant vous intéresse, nous avons réalisé un guide complet dédié. Vous pouvez également prendre RDV avec nous via ce lien

 

Publicité avocat – Les réseaux sociaux

Les espaces sociaux comprennent les articles de blogs (comme celui que vous lisez actuellement) et les publications sur les réseaux sociaux (comme Linkedin, Instagram ou Youtube par exemple).

Ces emplacements ne sont plus à prendre à la légère. Il est désormais impensable de les laisser sous la responsabilité d’un stagiaire. De nombreux cabinets d’avocats ont compris l’énorme opportunité que représentent ces espaces, et ont mis en place des plans d’actions très complets.

Regardons ensemble ce qu’il est possible de faire, et comment le faire :

La chaîne Youtube :

Le compte Tiktok :

La page Instagram :

Publicité des avocats – L’emailing

L’emailing est loin d’être obsolète ! Le coût des emails étant pratiquement nul, c’est le moyen de communication le moins cher de tous !

L’emailing peut être utilisé pour le démarchage à froid mais aussi pour le “lead nutriting” (une stratégie marketing qui consiste à encourager les visiteurs de votre site à s’inscrire à votre liste d’emails et à leur fournir régulièrement des informations pour les aider à prendre une décision).

Exemple : je partage un document précieux sur mon site internet, mais pour le recevoir, le visiteur doit fournir son adresse email. Une séquence de 5 emails est alors déclenchée, de sorte que le visiteur reçoit un email chaque lundi pendant 5 semaines.

Publicité avocat : Les publicités traditionnelles

Publicité avocat – Les annuaires

Que ce soient des annuaires physiques (pages jaunes) ou en ligne (plateformes de mise en relation), les annuaires sont un excellent moyen pour débuter dans la publicité. Il convient toutefois de faire attention à la qualité des annuaires où vous référencez votre cabinet.

Publicité avocat – Les panneaux publicitaires

Bien que moins fréquents aujourd’hui, les panneaux publicitaires peuvent être une excellente façon de toucher votre client idéal, à condition d’être bien placés.

Publicité avocats – Les encarts dans les journaux

À l’instar des panneaux publicitaires, les encarts dans les journaux peuvent avoir des résultats plus ou moins satisfaisants selon les journaux/magazines dans lesquels vous faites votre publicité. Il est préférable de choisir des publications que votre clientèle cible consulte régulièrement.

Tout comme les panneaux publicitaires, les encarts dans les journaux peuvent avoir des résultats plus ou moins satisfaisants selon les journaux/magazines dans lesquels vous faites votre publicité. Il est préférable de choisir des publications que votre clientèle cible consulte régulièrement.

Publicité avocats – Les événements professionnels

De nombreux événements professionnels sont listés sur le site du Conseil National des Barreaux (https://www.cnb.avocat.fr/fr/evenements-pro).

Ces événements constituent une occasion de rencontrer vos collègues, de créer des liens et de vous faire connaître ! Bien que cela puisse prendre du temps, cette forme de publicité des avocats a le mérite d’être tangible et de convenir même à ceux qui ne sont pas à l’aise avec le numérique.

Publicité avocats – Les programmes radio et télévisés à caractère informatif

Il peut s’agir d’invitations à des plateaux télévisés pour donner son opinion, de tribunes ou d’interviews.

De plus, les exigences de sincérité, de précision et de spécificité imposées par la noblesse de leur profession sont des principes fondamentaux d’une bonne stratégie de communication.

Par exemple, un nom de domaine (www.nom-de-domaine.fr) qui reflète le nom de l’avocat favorise la création d’une image de marque crédible (exemple : www.cabinet-avocat-lalloue.fr).

Des contenus publicitaires sincères et informatifs reflètent le sérieux et l’engagement de l’avocat envers son public.

💡 À l’ère du numérique, la plupart de ces canaux sont parmi les plus efficaces.

☝️ Ils permettent aux avocats d’atteindre un public plus large à un coût faible.